NosaquariumsenIsère

Bienvenue à vous sur notre forum de passionnés d'aquariophilie.
NosaquariumsenIsère

Forum aquariophile de partage et d'échanges en Isère


BIENVENUE A VOUS SUR NOSAQUAENISERE !!

    3- HYDROPISIE ou ascite ou trouble osmotique

    Pouchkipout
    Pouchkipout
    Poisson addict
    Poisson addict

    Féminin Messages : 639
    Date d'inscription : 05/01/2016
    Age : 42
    Localisation : Septème

    Emploi/loisirs : Les filets, c'est mon truc: épuisette et tennis

    3- HYDROPISIE ou ascite ou trouble osmotique Empty 3- HYDROPISIE ou ascite ou trouble osmotique

    Message par Pouchkipout le Dim 20 Mar 2016 - 15:19

    3- HYDROPISIE ou ascite ou trouble osmotique

    3- HYDROPISIE ou ascite ou trouble osmotique Betta+splendens+hydropisie

    Symptômes: Yeux exorbités, anus saillant, excréments muqueux, gonflement de l’abdomen et hérissement des écailles donnant un aspect typique en forme de "pomme de pin" (tous les symptômes ne sont pas toujours prononcés)

    Lorsque l'hydropisie est avancée, il n y a pas de traitement efficace.

    Cela peut prendre plusieurs jours à plusieurs semaines pour que le poisson finisse par mourir, parfois plusieurs mois. Malheureusement, la seule solution, pour éviter de le laisser souffrir inutilement consiste à pratiquer l'euthanasie.

    Causes:

    Le fort gonflement du ventre des animaux suivi d'un hérissement des écailles et dans certains cas de la saillie des yeux sont toujours attribués à une insuffisance rénale ou toute autre défaillance rénale. Les poissons d'eau douce absorbent sans cesse dans leur corps de l'eau qu'ils prennent dans les environs et qu'ils doivent ensuite éliminer en se mouvant. En cas de défaillance du fonctionnement des reins, cela provoque un emmagasinage de l'eau dans le ventre, source des symptômes décrits ci-dessus.

    Des situations de stress prolongées, souvent dans les aquariums fortement peuplés d'animaux, contenant ainsi beaucoup de nourriture et où l'eau n'est changée qu'en trop faible quantité.

    Ceci est également le cas dans les aquariums où l'on ne procède sans cesse que peu voire pas du tout à un changement de l'eau, telles qu’une forte pollution organique de l’eau, affaiblissent le système immunitaire des poissons, de sorte que leur organisme est en proie aux bactéries.

    En général seuls quelques poissons au sein de la population sont atteints. La maladie débute généralement par une infection bactérienne de l’intestin. Mais elle peut également apparaître suite à d’autres maladies au stade terminal. L’infection de l’intestin se manifeste par un dégagement d’excréments muqueux. Celui-ci évolue avec la décomposition de la muqueuse intestinale (rejetée sous forme de filaments blancs). La nourriture ingérée n’est plus digérée. La muqueuse intestinale ayant subi des lésions devient perméable aux agents pathogènes de sorte qu’à ce stade, d’autres organes sont également infectés ou dégénèrent en raison des carences nutritionnelles.

    Lorsque finalement des troubles fonctionnels des reins apparaissent, les liquides non éliminés s’accumulent dans les cavités abdominales (ventre gonflé), dans les poches des écailles (hérissement des écailles) ou derrière les yeux (yeux exorbités). Si la vessie natatoire est également infectée, cela se manifeste généralement par des troubles dans la façon de nager. Les poissons présentant ces symptômes ne peuvent généralement plus être sauvés.

    Ces observations indiquent clairement une origine bactérienne chez les poissons d'aquarium. Un fort peuplement de poissons signifie beaucoup d'excrétions et également probablement de temps à autre des restes de nourriture. L'un comme l'autre sont dégradés de manière bactérienne. Les poissons doivent ainsi en permanence tenter de résister aux infections ce qui déclenche dans certains cas une réaction immunitaire sans cesse très forte. La réaction immunitaire est au bout du compte de nouveau un facteur de stress et affaiblit à la longue les animaux. D'une manière simplifiée : il est impossible de rester constamment malade.

    Traitements:

    Traitement SERA: Lire attentivement toute la notice; je cite leur recommandations:

    "Dès lors que même un seul de ces symptômes est observé, il faut immédiatement procéder à un traitement SERA Baktopur. Si possible, mettre en quarantaine les poissons atteints qui rejettent beaucoup de germes et leur administrer une combinaison des trois préparations SERA baktopur. Après le retrait des poissons visiblement infectés et afin d’enrayer complètement la propagation de la maladie dans le bac principal, il est recommandé de traiter là également l’eau, p.ex. avec SERA baktopur.
    Dans tous les cas, veillez à ce que la qualité de l’eau soit optimale."

    Traitement JBL: je cite leur recommandations:
    "Avant de soigner avec des médicaments, veuillez vérifier voire optimiser les conditons d'élevage de vos poissons :
    L'hygiène de l'eau s'améliore en procédant à un changement partiel plus régulier et plus important (au moins un tiers) de l'eau. Un stérilisateur fonctionnant en continu s'avère toujours efficace.
    Si les symptômes persistent chez les poissons d'aquarium entre 14 et 21 jours suite à la prise de ces mesures, veuillez procéder à un traitement à l'aide d'un médicament délivré uniquement sur ordonnance. Vous devriez au préalable vous assurer du diagnostic en faisant examiner votre animal chez un vétérinaire. Il est important de signaler qu'un traitement médicamenteux n'est efficace que pour les stades précoces."

    Traitement Vetofish: Je cite le livre:
    "Pour faire "dégonfler" le poisson, on peut le placer dans une eau dont la concentration en sel (essentiellement du chlorure de sodium) est artificiellement augmentée au dessus de 3 grammes par litre d'eau. Classiquement pour les carpes et les poissons rouges, on monte la salinité entre 5 et 7 g par litres (soit 5 à 7 kg de sel par mètre-cube d'eau) pendant plusieurs jours.

    L'augmentation de salinité peut être rapide (2 grammes par litre et par jour). En revanche, l'abaissement de salinité une fois que le poisson a dégonflé devra être lente (2 grammes par litre et par semaine).

    Mise en garde: A ne pas appliquer aux jeunes poissons et aux poissons trop affaiblis"
    Le traitement au sel n'est pas toléré par les invertébrés et les plantes.

    Je le redis mais lorsque l'hydropisie est avancée, il n y a pas de traitement efficace.

    Nota bene:
    1 - Ceci est une liste non-exhaustive de solutions existantes.
    2 - Je n'ai pas testé moi-même tous ces produits.
    3 - Les informations proviennent de sources citées ci-dessous, néanmoins, l'utilisation des produits cités se fait sous la responsabilité de l'utilisateur uniquement.

    Sources:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    vétofish pour la thérapie au sel - Les maladies des poissons d'aquarium, M.MILLEFANTI
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

      La date/heure actuelle est Jeu 25 Avr 2019 - 20:26